Michel Gurfinkiel

Quicksearch

Language

Mots clés


Thursday, August 30 2012

DĂ©mographie/ L'implosion de l'Empire romain

Send by e-mail
e-Mail this entry to:
Your name:
Your e-mail address:
Message (optional):

Comments
Display comments as (Linear | Threaded)

#1 Olivier on 2012-09-05 23:26 (Reply)
La 1ère guerre mondiale marque le début du "déclin de l'occident" pour reprendre le titre d'Oswald Spengler. Le déficit démographique dû à la guerre elle-même, pourtant énorme, aurait été inférieur encore aux ravages de l'épidémie de grippe espagnole de 1918-1919, qui s'est comme greffé sur le conflit et lui est étroitement associée sans avoir, dans le mémoire collective, la même résonance historique. Sans doute parce que la guerre fut à l'évidence le fait de la folie suicidaire des nations européennes, alors que l'épidémie eut les apparences d'un accident extérieur. Cette imbrication est pourtant comme un raccouci du lien entre dépeuplement par dénatalité et/ou guerres suicidaires, vulnérabilité aux mirages culturels ou démographiques venus d'ailleurs, et in fine aux processus pathologiques décrits dans l'article.
#2 Cabalab on 2012-09-13 17:44 (Reply)
Je me demande à quel point l'occident n'a pas chuté dores et déjà avec l'empire romain. Peut-être est-ce à la (pour le coup bien nommée) Renaissance que nous avons retrouvé ces racines romaines, et poétisé nos racines barbares (goths et autres germains, vikings) dans ce que nous avons nommé l'« Occident ». En réalité, très vite, le cœur de l'Occident à commencé à se déplacer aux Amériques, et l'Europe n'en est plus qu'un parent pauvre, surtout en effet depuis la première guerre mondiale. Nous assistons aujourd'hui à la concrétisation d'un mouvement qui à en réalité commencé dès le XVe et qui est probablement ineluctable. Je ne pense pas que l'occident y laisse sa peau. Simplement l'Europe n'en fera plus partie. Très bel article cher Michel, merci. Et nous aimerions vous voir un petit peu plus en interviews ou conférences, parfois ... Shana Tova !

Add Comment
Name
Email
Homepage
In reply to
Comment
 
 

Trackbacks

No Trackbacks