Michel Gurfinkiel

RECHERCHER

Newsletter


Langue

Mots clés


Jeudi 12 avril 2012

GĂ©opolitique/ Course de vitesse dans l'Azawad

Envoyer par email
Email destinataire :
Votre nom :
Votre email :
Message :

Commentaires
Afficher les commentaires en (Vue non groupée | Vue groupée)

#1 Awzelleg Ahrur le 18/04/2012 à 18:30 (RĂ©pondre)
Monsieur Gurfinkiel, voilà une analyse digne d'un honnête Homme. C'est la verité vraie qui met en lumière toute la supercherie distillée a longueur d'articles et reportages dans les medias francais... Dire qu'ils nous appellent a voter au nom de la démocratie! J'ai ete outré par un reporter de canal+ qui a ete jusqu'à traiter les Touaregs de l'Azawad libéré d'occupants du nord du Mali! Comble de la betise! Apprenez leur donc cher Monsieur, apprenez leur de Grace! Tanemirt en Tamacheq veut dire Merci, mais moi je te passe amicalement un Tanemirt de l'Azawad et de Kabylie...
#2 Yiwen le 19/04/2012 à 14:02 (RĂ©pondre)
Une analyse qui nous change des discours convenus et partisans. Certains pays de la région, l'Algérie en premier, font tout pour étouffer la voix du peuple touareg, à l'intérieur des frontières algériennes héritées du colonialisme comme dans les pays voisins. en dehors. Cet article fournit les éléments clé pour comprendre la situation dans l'Azawad et la région : les acteurs locaux et les ingérences régionales, le jeu troubles des états d'Afrique du nord notamment de l'Algérie, aperçu historique sur les touaregs, leur civilisation, leur combats depuis l'occupation française.
#3 Olivier le 21/04/2012 à 22:58 (RĂ©pondre)
Quand les Berbères, Kabyles ou Touaregs parleront-ils de l'arabité du Maghreb comme de la conséquence d'une expansion coloniale suivie d'une occupation et d'une politique de peuplement et de conversion forcée ? Avec pour corollaire, peut-être, une demande de retour de l'envahisseur, ou de ses descendants, dans son pays d'origine, l'Arabie... Au moins au niveau du principe, sinon d'une improbable réalisation. Aqmi, Ansar Dine = poursuite de la conquête commencée par les cavaliers de Mahomet il y a 14 siècles. Le plus curieux est l'assurance tranquille avec laquelle les dirigeants arabes du Maghreb dénoncent en permanence la colonisation ou le néo-colonialisme des autres.
#4 Awzelleg Ahrur le 22/04/2012 à 12:27 (RĂ©pondre)
@ Olivier : ça se réalisera quand la France cessera de poursuivre sa politique d'arabisation initiée en 1830! N'oubliez pas que ce qui fait de nous, Berberes et Africains avant tout, des arabes et des maghrébins, c'est justement cette politique que poursuivent ses protèges pour que jamais l'Afrique du nord ne de releve pour constituer une puissance rivale sur la rive sud! Arrêtez donc deja de faire l'amalgame en écoutant plus des hommes et femmes avisés, à l'exemple de M. Gurfinkiel, et les choses iront mieux deja... En Afrique du nord, point d'arabe, juste des mutants qui ont mal chaque jour de tant de déracinement, d'où cet intégrisme... Pour vous repondre, il n'y a pas d'arabe a renvoyer, juste des esprits à éclairer, mais ceci est une autre histoire... Mes salutations
#4.1 Olivier le 23/04/2012 à 23:14 (RĂ©pondre)
Je souscris comme vous à l'analyse de M. Gurfinkiel, et je ne vois pas de quel amalgame vous parlez. Si Berbérité ou Kabylité (pardon pour ces néologismes) sont à l'ordre du jour, c'est qu'il y a eu arabisation durant des siècles. Lers premiers colonisateurs de l'Afrique de Nord (post-antiquité romaine) ont arabisé la région, les suivants ont tenté de la franciser puis en sont repartis. C'est tout. Je ne comprends pas bien de quel déracinement vous parlez. Il ne s'agit pas de "renvoyer des Arabes" comme on a renvoyé les Français évidemment, j'ai parlé d'une revendication de principe, théorique, peut-être propre à "éclairer les esprits" comme vous le dites, ce à quoi nul ne s'oppose... ni au Maghreb ni ailleurs.
#4.1.1 Awzelleg Ahrur le 25/04/2012 à 18:17 (RĂ©pondre)
Je parle d'afrique du nord, vous parlez de maghreb... toute une divergence à la base même! La France n'a jamais tenté la francisation, on aurait eu des résultats autres aujourd'hui. La France a renforcé l'arabisation au contraire, Les Kabyles sont les témoins vivants! Alger était Kabyle à l'arrivée des français, malgré la domination coloniale turque, elle est devenue arabe au départ des Français... Qu'en déduisez-vous?
#4.1.1.1 Olivier le 26/04/2012 à 23:22 (RĂ©pondre)
Afrique du Nord ou Maghreb, les deux noms sont d'abord géographiques, même si l'un deux, le "couchant", est en arabe. A moins que, est et ouest étant relatifs, le couchant en question soit à l'ouest par rapport à l'Arabie des origines ? Peut-être, mais je ne vois pas de différence radicale. Toute région est au nord et à l'ouest d'une autre. Pour le reste, vous connaissez l'histoire de l'Algérie mieux que moi, je ne déduis rien de ce que vous écrivez. Sinon que l'arabisation est à l'ordre du jour, et que ça s'inscrit évidemment dans un climat général de "reconquête", non seulement de l'Europe méridionale ou balkanique mais aussi de l'Afrique du Nord pré-arabe ou pré-islamique.
#4.1.1.1.1 Awzelleg Ahrur le 28/04/2012 à 23:44 (RĂ©pondre)
Lisez un peu plus de Monsieur Gurfinkiel, nous pourrons discuter ensuite. Soit vous faites exprès, soit vous connaissez rien du sujet que vous abordez (desolé de la connotation). Vous pouvez aussi persister dans cette ignorance et apporter votre non-savoir du sujet pour participer. Pour ma part c'est bon, dites ce que bon vous semble desormais. Mes salutations
#5 Azwaw le 22/04/2012 à 12:39 (RĂ©pondre)
La France est malade de sa classe politique et médiatique bienpensante, les problèmes des Berbères seront les vôtres demain. Nous qui sommes issus de l’immigration, nous savons qu’il y a des personnes (pour ne pas dire une certaine immigration) qui rejettent les valeurs de la France et travaillent pour imposer les leurs, nous les voyons avancer sur la pointe des pieds et gagner du terrain.

Ajouter un commentaire
Nom
Email
Site
En réponse à
Commentaire
 
 

RĂ©troliens

Pas de rétroliens