Michel Gurfinkiel

RECHERCHER

Newsletter


Langue

Mots clés


Jeudi 28 avril 2011

France/ Marine Le Pen, entre séduction et soupçon

Envoyer par email
Email destinataire :
Votre nom :
Votre email :
Message :

Commentaires
Afficher les commentaires en (Vue non groupée | Vue groupée)

#1 Simon le 02/05/2011 à 00:06 (Répondre)
Une petite coquille à la fin de l'article : ...*ne* peut que nourrir et conforter le soupçon. Sinon, (comme d'habitude) bravo pour votre juste ton.
#1.1 Michel Gurfinkiel le 02/05/2011 à 18:08 (Répondre)
Remarque exacte, coquille corrigée. Merci. MG
#2 Olivier le 03/05/2011 à 21:20 (Répondre)
Sur Robert Ménard : les évolutions de pensée sont rarement cohérentes ou complètes : son rejet du tiers-mondisme a fait place à une sorte de légalisme international (dépourvu des compétences juridiques qui devraient aller avec), qui le font condamner régulièrement ce pays (Israël bien sûr) qui, impunément, ne respecte pas les résolutions de l'ONU.
#3 Lallau Jean-Marie (Site) le 04/05/2011 à 08:50 (Répondre)
L'Etat nation ne peut plus être le cadre de l'identité.

Ajouter un commentaire
Nom
Email
Site
En réponse à
Commentaire
 
 

Rétroliens

Pas de rétroliens