Michel Gurfinkiel

RECHERCHER

Newsletter


Langue

Mots clés


Dimanche 12 septembre 2010

Dhimmitude/ Battus, cocus et contents

Envoyer par email
Email destinataire :
Votre nom :
Votre email :
Message :

Commentaires
Afficher les commentaires en (Vue non groupée | Vue groupée)

#1 LOmiG (Site) le 13/09/2010 à 20:25 (RĂ©pondre)
Bravo pour cet article très juste. Vous êtes sur la même ligne que Geert Wilders : soyons capables de défendre notre civilisation, qui ne saurait être une civilisation sans limites à la tolérance. New York n'est pas la Mecque. A New York, les mots liberté, tolérance, société ouverte ont un sens. Pas en Arabie Saoudite.
#2 Jean-Pierre le 15/09/2010 à 20:41 (RĂ©pondre)
En 1988-89, lorsqu’a éclaté l’affaire Rushdie, le Cardinal Decourtray, Archevêque de Lyon et Primat des Gaules a déclaré « comprendre les Iraniens qui se sentaient insultés dans leur foi » (sic) No comment !!!
#3 Patrick LĂ©ger le 20/09/2010 à 13:03 (RĂ©pondre)
« Cocu » de service, je préside depuis 3 ans l’association « Sources des Sept Dormants » du Vieux Marché. Elle regroupe des Chrétiens, des Musulmans, des Agnostiques et des Athées qui ont tous été interpellés par la démarche pacifiante de Louis Massignon. A l’occasion de ce pèlerinage islamo-chrétien qu’il a institué en 1954, nous organisons des rencontres où se croisent et dialoguent cultures et religions. Vous faites état de « cérémonie syncrétiste ». Je tiens quand même à rappeler que Louis Massignon était très attentif à ce que sa démarche ne soit pas taxée de syncrétisme. Plutôt que de syncrétisme fusionnel, j’aurais plutôt tendance à penser que ce qui se passe au Vieux Marché relève de la synthèse. Vous semblez également sacrifier à une confusion fréquente entre « islamiste » et « islamique ». Comme si le fait d’adhérer à l’Islam devait obligatoirement faire adhérer aux thèses les plus radicales de l’islamisme… y compris au terrorisme ? Dans ce cas, il ne faudrait pas oublier que les Musulmans sont les premières victimes de ce terrorisme partout dans le monde. Vous signalez que la cloche de l’église du Vieux marché provient de la cathédrale d’Alger transformée en mosquée. Je ne sais pas quelles étaient les motivations de Louis Massignon quand il a pris cette initiative de la faire venir mais j’y vois comme une manière de » tendre la joue gauche ». Démarche difficile à comprendre quand on n’est pas pétri de culture chrétienne. Vous auriez pu remarquer également que la rosace principale de cette église est une étoile de David… Sans doute a-t-elle inspiré notre ami Emile Moatti, juif de la Fraternité d’Abraham, quand nous l’avions invité, il y a quelques années… ou Simon Elbaz, artiste d’origine juive marocaine, qui vient régulièrement nous émerveiller de sa musique et de son théâtre. Sans angélisme et sans nier les difficultés, je crois que notre démarche est plus porteuse d’avenir que celle de tous les boutefeux que l’on trouve dans un camp comme dans l’autre. Cordialement. Patrick Léger le 20 septembre 2010.
#3.1 LOmiG (Site) le 20/09/2010 à 15:15 (RĂ©pondre)
"Vous semblez également sacrifier à une confusion fréquente entre « islamiste » et « islamique »". Merci donc de nous expliquer la différence entre les deux adjectifs. Que signifie adhérer à l'islam ? Bien sûr que les musulmans sont les premières victimes de l'islam. Cela ne prouve rien quant au contenu du Coran, si ?
#4 Yves Floucat le 20/09/2010 à 15:12 (RĂ©pondre)
Autre "cocu" de service, disciple de Jacques Maritain et de Louis Gardet, et me réjouissant de l'excellente réponse de M. Patrick Léger à votre papier, je me permets de signaler l'article que je consacre à Louis Massignon dans "France catholique". Déjà présent sur le site du journal, il paraîtra dans le n° 3227 du 24 septembre 2010. Ce petit article est une présentation du livre de Jacques Keryell, à paraître très prochainement aux éditions Pierre Téqui : "Louis Massignon. La grâce de Bagdad". Ce livre montre que Massignon eut une "courbe de vie" qui n' a rien de trouble et qui est totalement étrangère à celle de ce prétendu "apôtre du syncrétisme islamo-chrétien" que vous tentez de nous présenter...

Ajouter un commentaire
Nom
Email
Site
En réponse à
Commentaire
 
 

RĂ©troliens

Pas de rétroliens