Michel Gurfinkiel

RECHERCHER

Newsletter


Langue

Mots clés


Vendredi 21 décembre 2007

Israël/ Le rapport Pons

Envoyer par email
Email destinataire :
Votre nom :
Votre email :
Message :

Commentaires
Afficher les commentaires en (Vue non groupée | Vue groupée)

#1 Avigail, Haifa le 24/12/2007 à 01:02 (RĂ©pondre)
Pour les projections démographiques, archi-faux ("karagil", ajouterai-je ;)). Voyez plutôt (j'espère que le lien passera) http://www.ynetnews.com/Ext/Comp/ArticleLayout/ CdaArticlePrintPreview/1,2506,L-3479497,00.html
#1.1 Alexandre le 27/12/2007 à 14:46 (RĂ©pondre)
voilà le lien qu'a voulu donner Avigail: http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3479497,00.html Pour le reste Pons a tout faux sur ces schémas démographiques. Si le Hezbollah, une division spéciale de l'armée iranienne, avait gagné il continuerai a lancer des attaques. Le Liban a le plus faible taux de natalité et de fertilité de la région avec Chypre et l'Iran, bien qu'il comprenne 1/3 de chiites et 1/3 de sunnites. Consultez le dernier livre de Todd et Courbage pour vous en convaincre.
#1.2 Charles DALGER le 07/02/2008 à 14:35 (RĂ©pondre)
Sur le plan technique, on pourra dire ce que l'on voudra. Mais le vrai fond du problème, c'est la volonté politique de ne pas frapper pour de bon les ennemis arabes. Le fait de vouloir à tout prix épargner les "civils" parmis lesquels se planquent les nazislamistes, ça a coûté le plus de morts en jeunes soldats israéliens. Et pire, c'est très mauvais pour le moral, car les arabes n'ont pas eu l'impression d'avoir trop souffert de la guerre, malgré leurs victimes. Comme le dit justement le rapport Pons, ils sont prodigues de leur sang. Il aurait fallu entre dix et cent fois plus de morts parmi eux, pour qu'ils commencent à peine à comprendre le prix que coûte de s'attaquer à Israël. A ses débuts, en particulier sous le commandement de SHARON, Israël frappait très fort comme il le fallait. Aujourd'hui, le principal défaut du pays, qui risque de lui être fatal, c'est cette réticence à détruire massivement des ennemis vraiment féroces. Si cette volonté existait, les moyens suivraient. Tout le reste n'est que bavardage.
#2 acme le 22/12/2008 à 14:22 (RĂ©pondre)
la roue tourne... les combattants musulmans ne sont plus simplement courageux mais ils sont devenus efficaces... vos stereotypes me font rire, je suis musulman sunite et je soutiens le hezb "à mort". l'Iran vaut mieux que les regimes vendus à l'occident et celà toute la rue arabe le sait et nous avons été tous derriere le hezb.. merci pour cette victoire Nasrallah, grace à cette demonstration, la prochaine fois le hezbollah aura en main une arme tactique sol-air portative, et là on en parlera...

Ajouter un commentaire
Nom
Email
Site
En réponse à
Commentaire
 
 

RĂ©troliens

Pas de rétroliens